Médias et violence sociale / Media & Social Violence

Journée d’étude RT37 “Sociologie des médias”/Lassp (Toulouse, 20 novembre 2019 

Cette journée d’étude se propose de profiter de la venue de Silvio Waisbord (Université George Washington, Editor-in-chief du Journal of Communication) en tant que professeur invité à Sciences Po Toulouse pour explorer une des thématiques qu’il a récemment étudié (notamment dans : News of Baltimore: Race, Rage and the City, Routledge, 2017) en rassemblant la communauté des chercheurs toulousains et français sur le journalisme et les médias et/ou travaillant des objets pertinents pour la problématique (travaux sur l’urbain, l’action collective, la construction des problèmes publics, etc.).

Il s’agit ainsi de visibiliser les travaux sur le journalisme et les médias au sein de ce champ de recherche tant au niveau national qu’international. L’ambition est en effet de mieux faire connaître les derniers travaux français au sein de la communauté de recherche internationale en engageant un dialogue fructueux avec l’un de ses acteurs majeurs.

Télécharger le programme de la journée d’étude

Cette journée d’étude répond à deux objectifs principaux. Il s’agit tout d’abord d’avancer scientifiquement dans une meilleure connaissance de la contribution des médias à l’émergence et à la mise en forme et en publicité de problématiques (et des mouvements qui leurs sont liés) ayant trait aux divers phénomènes de violence sociale. Promouvoir une réflexion en termes de violence sociale permet de ne pas en rester aux réalités les plus visibles et les plus stigmatisées (violences urbaines, faits-divers) qui concernent les franges les plus dominées de l’espace social mais d’analyser de front d’autres modalités, longtemps (et parfois toujours) invisibilisées ou euphémisées, de violence sociale émanant d’autres groupes sociaux souvent plus dominants (violence de classe, de genre, raciale, des rapports au travail, etc.). En envisageant de manière globale ces phénomènes, on s’autorise à ne pas en rester aux différences faciales et à mieux comprendre les logiques générales de leur médiatisation (ou de leur non-médiatisation).

Il s’agit ensuite de contribuer à la visibilité de la recherche française sur ces questions à l’échelle internationale en profitant de la présence d’un de ceux qui fait office de « passeur » international des problématiques et des travaux dans l’espace scientifique mondial (Silvio Waisbord publie tant en anglais qu’en espagnol, est et a été à la tête de revues centrales : International journal of Press/Politics, puis du Journal of Communication). Pour ce faire les présentations se dérouleront en anglais.